Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 11:03

DOSSIER PEDAGOGIQUE

 

 Murena t.01 :

la Pourpre et l’Or

 

 Jean Dufaux et Philippe Delaby

 Ed. Dargaud, 1997 et 2001.

 

 


 

Dossier téléchargeable (format PDF) : http://dl.free.fr/qX1US7Hre


 

·     L’intrigue en résumé :

 

  Mai 54, Rome, midi. Il fait une chaleur torride sur l'arène et les quelques gladiateurs survivants qui essaient encore de s'entretuer n'amusent plus personne, sauf l'empereur Claude, affalé dans les gradins déserts, avide d'entendre le dernier râle du dernier combattant...

 

  En dehors de l'arène, la vie est aussi féroce. Tout le monde veut le pouvoir, tout le monde est prêt à tuer pour l'obtenir. Agrippine, par exemple, seconde femme de Claude et mère de Néron, est en train de faire fabriquer un poison pour son cher époux : maintenant qu'il a reconnu son fils, il peut disparaître et lui laisser le trône. D'ailleurs, il faut faire vite : Claude parle de la répudier et d'épouser la femme qu'il aime, Lolia Paulina, mère de Lucius Murena. Evidemment, dans le collimateur d'Agrippine, la pauvre Lolia n'a aucune chance. Quant à Claude, il mourra empoisonné et son fils Britannicus sera écarté du pouvoir au profit de Néron. Voilà l'histoire de Rome telle qu'on nous la raconte dans les manuels scolaires, à ceci près qu'elle prend ici un relief surprenant : sanglante et crapuleuse, elle n'est que superstitions, trahisons, terreur et violence…


 

 

·     Questionnaire pour les élèves :

La couverture d’une B.D. comporte deux messages : l’un écrit, l’autre dessiné.

 

NIVEAU 1

 

-   Quels sont le titre de la série et celui de cet album ? Le scénariste et l’illustrateur sont-ils deux personnes différentes ?

 

-   Le nom de l’éditeur apparait-il ?

 

-   Que représente l’illustration principale ? (la décrire)

 

-   Quelles sont les couleurs dominantes de cette couverture ?

 

-    Quelles informations trouve-t-on à la fois dans le titre de la série et dans l’illustration ?
Quelles informations supplémentaires donne éventuellement l’image ?

 

NIVEAU 2

 

-   Une couverture cherche à suggérer une histoire. D’après ce titre et ce visuel, imaginez en quelques lignes quel pourrait être le récit de cet album.

 

-   Trouvez le rapport le plus évident entre le titre et l’illustration.  Quels détails peuvent indiquer un récit du genre «historique» ?

 

-   Cherchez la définition du terme péplum.

 

-   Cette couverture vous donne-t-elle envie de lire la B.D. ? Pourquoi ?

En quoi peut-on dire que la couverture est la « vitrine » d’une B.D. ?

 

 

NIVEAU 3

 

-    Essayez de décrire l’atmosphère de cette couverture. «L’ambiance» générale vous parait-elle lourde ou légère ? Explicitez vos choix.

 

-    Faites des recherches sur le contexte : Rome en l’An 54, l’empereur Claude, Britannicus, Agrippine, Néron ; les auteurs antiques : Sénèque le Jeune, Tacite et Suétone.

 

-    Tentez de trouver des œuvres (romans, pièces de théâtre, bandes dessinées, films, etc.) en rapport avec le contexte historique de cet album.

 




 Lecture et analyse de la couverture :

 


  Probablement série de bande dessinée la plus lue et la plus documentée sur l’histoire romaine après l’incontournable Alix (créé par Jacques Martin en 1948 dans le Journal de Tintin), Murena s’inscrit d’office comme une grande saga romanesque et historique, prenant appui tout autant sur les textes antiques que les sources archéologiques contemporaines.  

 Parmi les textes de références, on citera ici La Vie des Douze Césars (ouvrage publié de 119 à 122 par Suétone, et narrant la biographie parfois fort critique des 12 premiers imperatores, de Jules César à Domitien), Le Procès Néron (du latiniste Pierre Grimal) ou des ouvrages plus généraux comme Le guide romain antique de Georges Hacquard et Jean Dautry. Les notes historiques demeurent nombreuses dans Murena, chaque album étant complété d’un lexique exhaustif, de notes explicatives et de citations résumant l’intrigue principale. Ainsi en quatrième plat de couverture de  ce premier volume, nous trouverons :

 

"Il [Claude] était d'un naturel féroce et sanguinaire qui se trahissait dans les moindres choses comme dans les grandes… Dans tous les combats de gladiateurs donnés par lui ou quelqu'un d'autre, il faisait égorger même ceux qui tombaient par hasard pour observer leur visage quand ils expiraient."
(SUÉTONE, Claude, XXXIV.)

 

Murena, récit historique empreint de véracité, n’exclut en rien des tonalités plus romanesques : là aussi, des influences stylistiques sont à citer, du roman Moi, Claude empereur de Robert Graves (adapté pour la télévision britannique en 1976) aux films majeurs du genre épique que furent respectivement  Spartacus (S. Kubrick - 1960 ; le générique de Saul Bass ayant du reste inspiré les premiers visuels de couvertures) ou Gladiator (R. Scott - 2000 ; Ph. Delaby rendit un hommage au  film par le biais d’une somptueuse lithographie… et de la musique de Hans Zimmer, reprise sur son site !)

 

 


Lithographie hommage au film Gladiator.


  L’album La Pourpre et l’Or s’inscrit dans une première série de quatre albums - parus respectivement en 1997, 1999, 2001 et 2002 - intitulée "Le Cycle de la Mère" et dédiée à Agrippine. Une réédition du 1er volume, en 2001, sera l’occasion pour Delaby de refondre le premier visuel en un concept plus esthétique et plus en harmonie avec les tomes postérieurs. Cette illustration ne cesse d’intriguer le lecteur, qui y verra pourtant aisément la parfaite illustration en contrepoint du titre La Pourpre et l’Or : aux deux couleurs exclusives de la dignité impériale romaine s’opposent la pâleur froide et mortelle d’une unique statue, agissant dans l’ombre et guettant derrière une tenture les soubresauts inquiétants de l’Histoire. Cette silhouette féminine glaciale, prise en contreplongée,  a déjà les mains tâchées du sang de ses propres crimes : la couleur pourprée et la richesse dorée ne renvoient ici qu’au complot et aux intrigues d’alcôves, au sang et au meurtre passionnel…

 

  Ces sentiments premiers seront encore renforcés dans le second visuel délivré par Delaby en 2001 : l’ombre du décor de fond laisse la place à un mur de pierres taillées toujours précédé d’une riche tenture ouvragée aux couleurs du titre  (l’intrigue prend sa place dans le palais impérial…), tandis que la statue féminine, saisie comme un buste antique vivant, exprime par un regard vide ses propres fêlures et ses volontés destructrices et criminelles (le sang s’écoulant lentement entre ses doigts). Le lecteur est pris à témoin de l’Histoire : il est déjà omniscient, puisque inscrit dans un contexte postérieur aux actes décrits. Il verra la victime et le criminel, les intrigues côté cours ou côté jardin, la vie des empereurs comme celle des esclaves.

 



Rough et recherches couleurs pour la couverture de Murena tome 1.


   
Contrairement au titre, donc, l’intérêt du lecteur est bien plutôt focalisé dès cette couverture sur les ombres de l’Histoire et les mystères du Passé, plus que sur une histoire panégyrique par trop officielle. Aucun héros traditionnel, aucune figure historique, même, n’est là pour nous guider : cette couverture est un redoutable miroir des nos pensées, outrepassant le « simple » manuel scolaire. Comment, quand et pourquoi ce fait s’est-il produit ? Qui a agi et dans quelles circonstances ? Regard investigateur sur le récit comme témoin direct des (bas…) agissements des principaux personnages, le lecteur-statue médusé est là pour en perdre son Latin : la vie des caractères s’écoulera entre ses mains au fil temporel de la lecture des pages de l’album, derrière le rideau de la couverture, et il ne pourra qu’en cerner au mieux les motivations, les buts ou les folies, sans être en demeure de la moindre possibilité de les arrêter…

 


 Pourpre et Or, Pouvoir et Richesse, Folie et Démesure, Destruction et Mégalomanie…

 

 



Visuel pour l'intégrale du Premier Cycle.
 
 
 

 


   
Pistes supplémentaires :

 

-      http://www.dargaud.com/Murena/cycle-mere.html : site dédié à la série, réalisé par les Editions Dargaud.

 

-      http://www.dargaud.com/front/albums/series/couvertures.aspx?id=1741 : couvertures et liens vers les différents albums parus, sur le site des Editions Dargaud.

 

-      http://www.delaby-bd.be : site personnel de Philippe Delaby.

 

-      http://www.bedemoniaque.be/index.php?option=com_content&task=view&id=455&Itemid=49 : interview vidéo de Philippe Delaby sur le site BéDémoniaque.

 

-      http://www.graphivore.be/Interviews/philippe_delaby.php : interview de l’auteur réalisée par le site à l’occasion de la parution du tome 6.

 

-      http://daniel.gerber1.club.fr/scenaristes_dg/dufaux_bio.htm : biographie et œuvre de Jean Dufaux.

 

-      http://jeremy-bd.blogspot.com : blog de Jérémy Petiqueux, coloriste de la série Murena.

 

-      http://www.peplums.info/pep01a.htm : analyse des inspirations et influences de la série Murena.

 

-      http://alixintrepide.chez.com/ : le site non-officiel d’Alix de J. Martin (Editions Casterman).

 

-      http://www.empereurs-romains.net/ : biographies exhaustive de tous les empereurs romains.

 

-      http://www.dotapea.com/pourpre.htm : histoire et rôle social de la couleur pourpre.

 

 

 

                                                             Visuel du coffret du Premier Cycle. 



Dossier réalisé par Ph. Tomblaine.

Images toutes ©P. Delaby/ Editions Dargaud. 1997-2008

 

Partager cet article

Repost 0
Published by philtomb - dans Déc'ouverte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : C'est en couverture !
  • C'est en couverture !
  • : Analyse et décryptage de couvertures d'albums de BD (par Philippe Tomblaine)
  • Contact

Mes ouvrages !

Retrouvez mes différents ouvrages déjà publiés avec le lien suivant :

 

logo-amazon1.jpg

 

    

    

  

  

      

 

  

    

 

 

Recherche

Nombre de Découvreurs