Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 16:15

                DOSSIER PEDAGOGIQUE

 

Le Complexe du Chimpanzé t.01 :

Paradoxe

 

Richard Marazano et Jean Michel Ponzio

 

Ed. Dargaud, 2007.

 

 

 
Dossier téléchargeable (format PDF) : http://dl.free.fr/pRAhkfjqO


·     L’intrigue en résumé :

 

 Une capsule spatiale tombe dans l'océan Indien à proximité d'un bâtiment de l'US Navy. Repêchée et ouverte, elle se révèle habitée par deux hommes qui prétendent être Neil Armstrong et Buzz Aldrin, les deux célèbres astronautes appartenant à la mission Apollo XI ayant marché sur la Lune le 21 juillet 1969. Le problème ? Nous sommes en 2035, et les deux astronautes en question sont revenus sur terre où ils sont morts depuis longtemps.   

 

 Hélène Freeman devait être la première femme à poser le pied sur la planète Mars... Elle doit à présent choisir entre l'amour de sa fille et ses rêves de toujours, et se lancer dans un voyage dont elle ignore si elle en reviendra jamais...

 

 

·     Questionnaire pour les élèves :

La couverture d’une B.D. comporte deux messages : l’un écrit, l’autre dessiné.

 

NIVEAU 1

 

-  Quel est le titre de cet album ?

Le scénariste et l’illustrateur sont-ils deux personnes différentes ?

 

-  Le nom de l’éditeur apparait-il ?

 

-  Que représente l’illustration principale ? (la décrire)

 

-  Quelles sont les couleurs dominantes de cette couverture ?

 

-  Quelles informations supplémentaires donne éventuellement l’image ?

Repérez le nom de la collection : quelles indications nous donnent cette appellation sur le genre du récit ?

 

NIVEAU 2

 

- Une couverture cherche à suggérer une histoire. D’après ce titre et ce visuel, imaginez en quelques lignes quel pourrait être le récit de cet album.

 

- Trouvez le rapport le plus évident entre le titre et l’illustration.  Quels détails peuvent indiquer un récit du genre «Science Fiction» ?

 

-  Cherchez la définition des termes Nasa, Apollo XI et une courte évocation de l’alunissage du 21 Juillet 1969.

 

- Cette couverture vous donne-t-elle envie de lire la B.D. ? Pourquoi ?

En quoi peut-on dire que la couverture est la « vitrine » d’une B.D. ?

 

 

NIVEAU 3

 

- Essayez de décrire l’atmosphère de cette couverture. «L’ambiance» générale vous parait-elle lourde ou légère ? Explicitez vos choix.

 

- Faites des recherches sur le thème littéraire du voyage dans l’espace.

 

-  Comparez cette couverture avec les affiches des films  Rencontre du 3ème type (Steven Spielberg - 1978), E.T. l’extra-terrestre (Steven Spielberg - 1982), Apollo XIII (Ron Howard - 1995) et Wall-E (Andrew Stanton - 2008) : expliquez en les points de convergence et les thématiques affiliées

 

 

·     Lecture et analyse de la couverture :

 

Levant la tête vers un ciel nocturne étoilé, une jeune fille pleure sur sa propre solitude, tandis qu’une navette spatiale américaine décolle dans un maelström de flammes et de fumées… Si le lecteur, à la vue de cette couverture, aura tôt fait d’en déduire intuitivement un récit de type aventure et/ou science fiction, il n’obtiendra aucune réponse à nombre de ses questions : que signifie le titre ? Qui est cette jeune silhouette féminine ? Pourquoi pleure-t-elle ? Quel genre de rapport entretient-elle avec la navette ?

 



 Le terme Science Fiction apparait dès 1851, mais ne s’impose en Amérique du Nord que pendant les années 1930, via des périodiques peu couteux et très populaires (les pulps magazines) qui diffusent nombre de récits et de bandes dessinées « d’anticipation ». Le mot français (science-fiction, avec un tiret), communément abrégé par les lettres S.F. dès les années 1970, décrit un genre littéraire mettant en avant des découvertures scientifiques inexistantes ou futuristes, autant que la découverte de mondes et d’espèces inconnues. Cette expérience spéculative prend sa source dans quelques grands romans de la fin du XIXème siècle : les Voyages Extraordinaires de Jules Verne (dont De la Terre à la Lune et Autour de la Lune, parus en 1865 et 1870), La Machine à explorer le temps (1895) et La Guerre des Mondes (1898) d’H.G. Wells, sans oublier divers précurseurs tels L’Histoire Véritable (Luecien de Samostate), Utopia (Thomas More - 1516), Histoire Comique des Etats et Empires de la Lune (Cyrano de Bergerac - 1650), Micromégas (Voltaire - 1752) et le Frankenstein de Mary Shelley (1818), souvent considéré comme le premier roman contemporain de science-fiction.

 



 La couverture évoque directement une thématique récurrente du récit de science-fiction : l’aventure humaine est sans fin, et l’avenir de l’humanité est dans l’espace, hors d’une Terre devenue trop réduite pour accueillir l’œkoumène. Cette filiation « scientifique » est affirmée par la présence d’un singe (chimpanzé) situé à mi-chemin entre le sol (humain) et l’espace (extra-terrestre par définition), ainsi que par une lecture verticale du dessin mis en scène. La navette quitte la planète bleue, dans un Big-Bang d’où émergent les rêves étoilés d’une fillette/adolescente/femme (toutes les lectures sont ouvertes au possible), tiraillée entre sa volonté de demeurer (son être) et celle de devenir (son âme). Partir ou rester, pouvoir et vouloir, être rationnel et imaginaire artistique se confondent…

Considérons encore que ce corps dédoublé (au-delà du titre affirmant une nature animale) précise un autre thème science fictionnel : celui de l’affrontement entre homme/femme et machine/robot. Si le récit présente ici une héroïne démunie et désarmée (à l’inverse par exemple du rôle joué par Sigourney Weaver dans la saga Alien), c’est parce que plus qu’un homme, elle nous fait pénétrer dans un espace sacré (voir les bras en croix et le regard levé vers le ciel…) et ésotérique où les quatre éléments (eau, feu, terre et air) s’additionnent à un cinquième (l’éther ou le Cosmos).


 


 Le « complexe du chimpanzé » désigne la capacité de l’animal de laboratoire à ressentir le fait qu’il est le sujet d’une expérience qu’il ne maitrise pas : hors, l’Humanité maitrise-t-elle ses énergies, sa propre reproduction, son avenir et la préservation de l’espace terrestre ?

 La construction de la couverture renvoie aux affiches de films emblématiques : 2001, l’odyssée de l’espace (S. Kubrick - 1968), Rencontre du 3ème type (Steven Spielberg - 1978), E.T. l’extra-terrestre (Steven Spielberg - 1982), Apollo XIII (Ron Howard - 1995) et Wall-E (Andrew Stanton - 2008). Le motif du ciel bleu étoilé comme appel à l’imaginaire et au plaisir procuré par le récit à grand spectacle (l’Entertainment à l’américaine) est notamment révélateur de ce regard cinématographique des auteurs, autant que de la transposition de valeurs universelles ou nationales : les couleurs bleu, blanc et rouge…  du drapeau américain, sont contenues dans les lettres USA visibles à l’arrière de la navette spatiale.

 



 Si le mot « paradoxe », enfin, qui donne son titre à l’album, est aussi un terme classique du récit de type S.F. (thème du voyage dans le temps), rien ne l’évoque directement sur cette couverture à l’exception du hors champ : si la navette décolle, on ne sait pour où ; si la jeune fille pleure, on ne sait pourquoi (bien qu’on puisse facilement en déduire un lien d’affection pour l’un des astronautes) ; si elle semble se protéger ou prier, on ne sait pourquoi. Le ciel est perceptible est donné comme but et futur, mais point de présent ni de passé, sol et Terre n’étant pas visibles, noyés dans la fumée et les gaz. Le paradoxe est là : un récit d’aventure sans bases ni attaches, sans menaces perceptibles ni héros immédiatement reconnaissable. La quête identitaire est bien posée, par conséquent, comme l’un des propos réels de l’album.

 

Que s’est-il passé au juste le 21 Juillet 1969 ?

Une Histoire fortuite, réelle ou imaginaire ?

 

Serait-on dans une Fiction sans le Savoir ?

 

 

Recherche de couverture par J.M. Ponzio. 

 

·     Pistes supplémentaires :

 

-  http://www.dargaud.com/front/albums/series/serie.aspx?id=5209 : page consacrée à la série sur le site des Editions Dargaud.

 

-  http://www.dargaud.com/front/actualites/interviews/interview.aspx?id=2206 : interview du scénariste Richard Marazano, en relation avec ce premier album.

 

-   http://www.allsf.net/ : tout sur la science-fiction (histoire, auteurs, adaptations diverses, etc.).

 

-   http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A8mes_de_la_science-fiction et http://fr.wikipedia.org/wiki/Genres_de_science-fiction : les thèmes et les genres principaux de la science-fiction.



Illustration pour un ex-libris (visible en grande taille : http://accel21.mettre-put-idata.over-blog.com/2/40/05/64/complexe-du-chimpanz-/Ex_libris_Complexe_T1.jpg ).



Dossier réalisé par Ph. Tomblaine.

Images toutes ©Ponzio et Marazano et Editions Dargaud. 2007.

Partager cet article

Repost 0
Published by philtomb - dans Déc'ouverte
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : C'est en couverture !
  • C'est en couverture !
  • : Analyse et décryptage de couvertures d'albums de BD (par Philippe Tomblaine)
  • Contact

Mes ouvrages !

Retrouvez mes différents ouvrages déjà publiés avec le lien suivant :

 

logo-amazon1.jpg

 

    

    

  

  

      

 

  

    

 

 

Recherche

Nombre de Découvreurs